Ma bulle de Gourmandise

De passage ou fidèle gourmand.. venez découvrir ou redécouvrir quelques recettes simples et faciles à réaliser, à savourer en famille ou entres amis. Entrez dans ma bulle..de gourmandise

07 juin 2016

Juin ...

juin

Ces dernières semaines, ponctuées de pluie, sont la cause de beaucoup de développement de maladies au potager.

Certaines souches de mildiou sur les tomates sont déjà pour certains d'entres vous très virulentes. Elles se développent rapidement sur les tiges comme sur les feuilles.

Si l’humidité persiste et si le feuillage reste mouillé plus d’une journée, les spores germent et se répandent. Pulvérisez une décoction de prêle et de purin d’ortie pour stimuler la résistance des plantes.

Surveillez également les pucerons dans tous les secteurs du jardin. Votre jardin est bio et l'éco-système se doit de côtoyer ravageurs et auxiliaires mais lorsqu'il y a prolifération, il faut lui donner un petit coup de pouce

Les limaces et escargots sont friands de nos jeunes pousses également, au jardin comme au potager, pour ma part, je lutte contre leur gourmandise avec ma petit auxiliaire Jacky (récemment jeune maman) et avec un paillis très fin, à base de bois naturel (non traité), dans lequel s'entremêle tous ces petits gastéropodes.

Au potager :

  • le paillage (ou mulch) à base de matières organiques joue un triple rôle : il nourrit le sol, préserve l’humidité du sol et, s’il est de bonne épaisseur, limite le développement des mauvaises herbes qui, de toutes façon, sont beaucoup plus faciles à arracher
  • tontes de gazon : laissez-les sécher un ou deux jours, et épandez-les sur 3 à 4 cm d’épaisseur
  • les dernières feuilles mortes : broyez-les avec une tondeuse et utilisez-les au pied de vos massifs
  • paille : si vous avez la chance de pouvoir vous en procurer, c’est idéal pour contrôler les mauvaises herbes, en épaisseur de 10 cm environ, épandez auparavant 2 à 3 cm de compost
  • semez : carotte, chicorées frisée et scarole, chicorée sauvage, chou pommé d’hiver, chou-fleur, chou brocoli, courge, fenouil, haricot, laitue, navet, persil, poireau, radis.
  • plantez : aubergine, céleri-branche, chicorées frisée et scarole, chou, concombre, courge, laitue, potiron, poivron, tomate.
  • plantez les poireaux d’hiver
  • semez les haricots à grains (coco de paimpol ici) pour les récolter demi-secs ou secs
  • binez, sarclez et paillez.
  • buttez les pommes de terre, haricots, pois, fèves, oignons.
  • installez un voile anti-insecte sur la planche de carotte d’hiver au moment du semis (contre la mouche de la carotte).
  • finies les corvées d’arrosage, investissez dans des tuyaux microporeux ou munis de goutteurs et installez un programmateur d’arrosage, vous favoriserez un enracinement profond et une meilleure résistance à la sécheresse. En n’arrosant que les lignes de légumes, vous ferez des économies d’eau, surtout si vous réduisez l’évaporation par un bon paillage
  • savourez vos fraises et n'oubliez pas de bien compléter le paillage afin d'éviter le pourrissement si elles sont à même la terre
  • surveillez bien votre rhubarbe, qu'elle ne se fasse pas grignoter par les escargots

Au Jardin d’ornement :

  • semez les fleurs bisannuelles : giroflée, myosotis, pensée, pâquerette
  • continuez les désherbages
  • ôtez les fleurs fanées des rosiers au fur et à mesure
  • taillez les arbustes à floraison printanière et les haies
  • surveillez l’arrosage des plants repiqués, surtout si le printemps est trop humide
  • comment multiplier le forsythia, ce bel arbuste dont la floraison d’un jaune éclatant annonce le printemps ? C’est simple, taillez des boutures de 20 cm dans des rameaux de l’année. Dans un coin du jardin, enfoncez-les dans une tranchée de 15 cm où la terre a été travaillée et allégée avec un peu de sable. Paillez et patientez
  • bouturez les rosiers, les hortensias et les œillets.
  • pincez les grandes vivaces pour stimuler la production de boutons floraux (asters, rudbeckias, helianthus…)
  • surveillez les pucerons dans tous les secteurs du jardin, notamment sur les rosiers. En l’absence de larves dévoreuses de pucerons (syrphes, coccinelles, chrysopes…), intervenez rapidement avec du savon noir dilué à 2 %.

Au verger

  • éclaircissez les fruits trop serrés ou présentant des défauts (pommes, poires, pêches, abricots)
  • surveillez la prolifération de la cloque du pêcher (accrochez des coquilles d'oeufs non bouillies dans un filet à chaque arbre)
  • arbres nouvellement plantés : éliminez les rejets qui apparaissent sous le point de greffe
  • bichonnez vos arbres fruitiers : binez-les au pied, sur un rayon d’un mètre environ ; apportez deux bonnes pelletées de compost, que vous couvrirez d’un mulch de paille ou de broyat de branches.
  • pour les jeunes arbres, soyez particulièrement attentif à l’arrosage
  • attention au puceron cendré du pommier qui provoque des déformations dans les feuilles, ce qui permettra aux pucerons de se mettre à l’abri dans leurs enroulements. Intervenez rapidement avec du savon noir dilué à 2 %.

Posté par magaliJolyt à 15:41 - bulle au jardin - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire